Entreprendre c’est : Améliorer la société pour tous …

Entreprendre c’est : Améliorer la société pour tous …

Entreprendre c’est : Améliorer la société pour tous …

Ecrit par : Mohamed Tayeb ABDELLI , Conseiller en entrepreneuriat et  Ingénieur en Géo-ressources et Environnement

En Tunisie, la situation du chômage demeure préoccupante : malgré une baisse du taux de chômage qui est passé de 15.6% en 2016 à 15,3 % en 2017. Le marché du travail continue de souffrir de plusieurs contraintes structurelles et fonctionnelles aggravées par les événements sociaux et politiques

En 2017, le taux de chômage des femmes a atteint 22,7% contre un taux de 12,4% pour les hommes. Les femmes diplômées du supérieur sont nettement plus affectées par le chômage que leurs homologues de sexe masculin avec des taux de chômage respectifs de 41,0% et de 19,2% durant la même année.

Toutefois, la capacité de l’économie nationale de créer des emplois demeure faible pour inverser la tendance à la hausse du chômage. En effet, durant les six dernière années, l’économie a créé en moyenne 61 mille emplois nets par an alors que près de 81 mille demandes additionnelles d’emploi viennent s’ajouter par an.

Vue la situation bloquée du marché d’emploi étatique, et si on prend en considération l’orientation de l’Etat à encourager les jeunes chômeurs de lancer leurs projets dans une stratégie nationale à l’entrepreneuriat, dans ce cadre vient cette dernière comme une alternative et une solution indispensable, obligatoire et nécessaire pour diminuer le taux du chômage. Malgré qu’avec la loi de financement, les jeunes bénéficient de plusieurs encouragements, des subventions et des facilités des crédits, l’Etat reste demander fortement de s’engager de plus dans l’appui, la vulgarisation de l’information liée aux incitations en donnant de l’importance nécessaire pour l’entrepreneuriat par la prise des décisions concrètes et courageuses notamment dans les zones moins développées. Ce sont des recommandations à l’intention des pouvoirs publics portant sur ces grands domaines : stratégie, finance et conception des programmes de développement lié à l’entrepreneuriat.

Dans ce cadre, le projet CréAgri (Contribution à la création d’entreprises de service agricole) s’est démarré en Regueb avec l’appui de la GIZ. Une Unité d’aide à l’entrepreneuriat (UAE) de sept conseillers formés, expérimentés et de divers spécialités, s’est installée comme un moteur de l’entrepreneuriat dans la région dont le but est de sensibiliser les jeunes promoteurs à entreprendre, les accompagner dans la réalisation de leurs projets pour participer au développement régional par la création de nouveaux postes de travail et de ce fait dynamiser le tissu économique.

Pour plus de détails sur la nouvelle loi de finance, Veuillez consulter : http://www.finances.gov.tn/index.php?option=com_jdownloads&view=viewcategory&catid=9&Itemid=306&lang=fr

 

Mohamed Tayeb ABDELLI

Ingénieur en Géoressources et Environnement

Conseiller en entrepreneuriat

Tél : +216 23 11 22 74

Mail : a.medtayeb@creagri.org

COMMENTAIRES